Vitrail de la dentelle

Ce vitrail consacré à saint Jean-François Régis est inauguré en 1937 dans la salle des dentelles du musée

Il s’agit d’une commande à Charles Borie, maître-verrier du Puy. Il fait, dans ce panneau, la démonstration de sa maîtrise de toutes les techniques de son art, tant dans les types de verres, que dans la mise en œuvre des décorations.

Ce vitrail est un hommage à Jean-François Régis, « sauveur » des dentellières du Puy. Le tympan le montre tenant une dentelle qui lie la dentellière à sa riche cliente. Au registre inférieur, Charles Borie propose les portraits des principaux fabricants de dentelle : Théodore Falcon, Pierre Farigoule et Louis Oudin. Un autre portrait, celui d’Anne-Marie Martel, est également présenté. Elle a créé l’œuvre des Filles de l’Instruction qui formait les Béates. Ces femmes célibataires, très croyantes mais qui n’avaient pas prononcé de vœux, étaient logées dans une maison appelée assemblée. Elles participaient activement à la transmission du savoir-faire dentellier.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×