Le musée Crozatier, deux siècles d’histoire

Le musée Crozatier en 6 dates

1820 – Fondation du musée du Puy par une poignée d’érudits et d’amateurs d’art sous le patronage du préfet de la Haute-Loire dans une chapelle de la ville haute. Dès l’origine le musée a une ambition encyclopédique avec la constitution de collections d’archéologie, de sciences naturelles et de beaux-arts.

Première pensée du musée, François Gabriel de Becdelièvre

 

1850 – Construction dans le jardin du Fer-à-cheval d’un bâtiment conçu pour abriter le musée.

Plan d’Achille Normand, 1850

 

1868 – Suite au legs de Charles Crozatier (1795–1855), doublement de la surface d’exposition par un nouvel édifice dessiné par Antoine Martin (1837-1915) avec une façade néo-classique. Le musée du Puy devient le musée Crozatier.

Façade du musée Crozatier © A. Riou

 

1950 – Réaménagement et modernisation du musée après la Seconde Guerre mondiale.

La salle des dentelles en 1949

 

2007-2013 – La Ville décide de lancer le projet de rénovation du musée. Le cabinet d’architectes Beaudouin de Nancy est retenu. L’ambitieux projet est soutenu par l’État et le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes. Début du chantier de gros œuvre.

Le chantier en 2013

 

2018 – Réouverture du musée.

Le musée Crozatier : 4 musées en 1

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×