Ressources

Plusieurs bases de données en ligne répertorient et diffusent les collections du musée Crozatier.

Les collections numérisées du musée

La plateforme POP (Plateforme Ouverte du Patrimoine) regroupe les contenus numériques du patrimoine français afin de les rendre accessibles et consultables au plus grand nombre. Sur la base Joconde on peut consulter une partie des collections des Musées de France, et notamment celles du musée Crozatier.

La base e-ReColNat met à disposition des collections naturalistes numérisées. Ce laboratoire virtuel permet de découvrir les collections, de les augmenter, de les partager et de les enrichir. Environ 3 500 planches d’herbiers du musée Crozatier sont numérisées en haute définition.

L’Institut national de l’histoire de l’Art propose des répertoires d’œuvres : ils rassemblent notamment des tableaux italiens du 13e au 19e siècle dans les collections publiques françaises, un corpus des émaux méridionaux, ou les envois de Rome en peinture et sculpture (1804-1914). Les œuvres du musée Crozatier sont présentes dans ces répertoires.

La base Sculptures de la Gaule romaine établie par le Centre Camille-Jullian, CNRS, Université de Provence, répertorie l’ensemble des sculptures sur pierre de la Gaule narbonnaise et de la Lyonnaise. Le moteur de recherche donne accès aux pièces lapidaires conservées au musée Crozatier, illustrées par des photos anciennes des salles.

Le musée d’Orsay vient de mettre en ligne un répertoire de la sculpture occidentale polychrome entre 1848 et 1916, conservée dans les collections publiques en France. Les collections du musée Crozatier y sont présentes.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×