L’hôtel-Dieu et l’espace art et patrimoine

L’Espace Art & Patrimoine, un lieu pour comprendre le territoire

Histoire de l’Hôtel-Dieu

Au Moyen-Âge, Le Puy est l’une des villes de départ vers Saint-Jacques de Compostelle et Saint-Gilles-du-Gard. La cité connaît une fréquentation grandissante, qui conduit le chapitre cathédral à fonder un hôpital Notre-Dame pour accueillir les pèlerins les plus démunis. Bénéficiant de plusieurs privilèges et de dons, il devient un très riche et puissant propriétaire foncier.

À partir du 13e siècle, le nombre de pèlerins diminuant, l’hôpital se voue aux soins des malades et des déshérités.

En 1687, un hôpital général est construit à proximité, dans des bâtiments sobres et fonctionnels, typiques de l’architecture hospitalière de l’époque. Ces bâtiments abritent désormais le Conseil départemental de la Haute-Loire.

À la même époque, l’Hôtel-Dieu, qui se consacre au soin des malades, est reconstruit selon les mêmes principes.

La façade ouest des bâtiments de l’Hôtel-Dieu au pied de la cathédrale du Puy-en-Velay © L. Olivier

Dans les années 2000, la Ville et la Communauté d’agglomération du Puy-en-Velay décident de rénover l’ancien Hôtel-Dieu, qui jouxte la cathédrale Notre-Dame, et confient ce projet à l’architecte Jean-Michel Wilmotte et ses équipes.

Ce bâtiment à forte valeur historique, classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO au titre des Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, accueille depuis 2011 l’Espace Art & Patrimoine (ou Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine) du Pays d’art et d’histoire.

L’identité du Pays d’art et d’histoire et la richesse de son patrimoine

Cet espace montre comment cette partie du Velay s’est construite et s’est développée, quelles sont ses principales caractéristiques, comment et pourquoi Le Puy est devenu un haut lieu de la chrétienté.

Cinq types de patrimoine : naturel, matériel, immatériel, culturel et spirituel

A la croisée des chemins, salle de l’Espace Art et Patrimoines, Hôtel-Dieu du Puy-en-Velay © J.-J. Gelbart

Une thématique générale, la terre, les relie : elle rappelle le chemin, qui peut être celui du pèlerin ou celui du touriste. L’identité du territoire est mise en valeur par la beauté spectaculaire des sites, qui combine paysages naturels et architecture monumentale. La quête de spiritualité est liée à l’étrangeté du site. Ce territoire rude et fermé est tout à la fois enclavé et ouvert sur le monde.

Des approches sensibles

Terre paysanne, l’un des espaces d’exposition © J.-J. Gelbart

Photographies, maquettes, frises chronologiques, cartes interactives, projections, ambiances sonores et olfactives… Pour en savoir plus sur l’histoire, l’architecture ou la nature, des carrés magiques interactifs sont à manipuler tout au long du parcours.

Sur 3 niveaux, un monde à découvrir

Le niveau principal propose sept thématiques :

  • Le Puy, ville sanctuaire,
  • Le Velay par monts et par vaux,
  • Édifices de pierres, pierres d’édifices,
  • Eaux sauvages, eaux domptées,
  • Terre paysanne, terre nourricière,
  • Dentelle et savoir-faire,
  • À la croisée des chemins.

Une exposition temporaire est, de plus, visible dans la chapelle.

Au niveau inférieur se situe la pharmacie hospitalière, conservée dans son état du 19e siècle, avec trois salles retraçant l’histoire et la construction de l’Hôtel-Dieu et une salle dédiée aux plantes médicinales.

La pharmacie hospitalière, Hôtel-Dieu du Puy-en-Velay © J.-J. Gelbart
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×